Quel pilier choisir entre les piliers 3A et 3B

Pour mieux préparer leur retraite afin de vivre dans de bonnes conditions, les travailleurs suisses ont à leur disposition une cotisation qui concerne aussi bien les professionnels que les particuliers. Pour cela, il a été mis sur pied un système de gestion qui se base sur des piliers dont le pilier 3A, disponible sous deux formes à savoir, le pilier 3A et le pilier 3B. Il s’agit de deux options très intéressantes dont vous découvrirez les particularités dans la suite.

Le principe de base du 3ème pilier

Pour tout travailleur en Suisse, la retraite se prépare à partir du moment où il commence par travailler. Cependant, après des années de travail, il n’est pas satisfait car il n’a pas suffisamment d’argent pour faire tout ce dont il a besoin pour vivre, pour réaliser des projets ou pour effectuer des voyages. A travers ce lien, d’autres détails sont à votre disposition. Dans le but de contrecarrer cette situation, la prévoyance privée joue un rôle important. Pour une bonne prévoyance, le système de 3ème pilier constitue un bon produit d’épargne. Cette épargne s’applique sur le revenu imposable avec un paiement qui se fait de façon annuelle selon les conditions de la prévoyance liée pour le pilier 3A et la prévoyance libre pour le pilier 3B.

Les particularités du pilier 3A

Il s’agit du premier pilier auquel bon nombre de personnes ont recours en Suisse pour leur souscription à une épargne. Encore appelé prévoyance liée, il est régi par la loi fédérale. Il est avantageux sur le plan fiscal. En effet, l’épargnant a la possibilité de faire des déductions fiscales régulières chaque année selon vos revenus. Par ailleurs, il est possible de souscrire à plusieurs contrats épargnes pour plusieurs retraits avec pour avantage l’allègement fiscale. Toutefois, le choix du pilier 3A permet de bénéficier d’une même déduction pour les impôts.

Les particularités du pilier 3B

La prévoyance libre ou pilier 3B quant à elle, correspond aux épargnants indépendants et présente moins d’avantages que le pilier 3A. En ce qui concerne le retrait de l’épargne, ce pilier n’est soumis à aucune imposition. Par ailleurs, cette épargne peut être retirée à n’importe quel moment sans donner des explications ou motifs. La liberté de ce pilier se caractérise par un contrat en fonction des besoins et un délai qui correspondent à l’épargnant. Très avantageux pour les épargnes de retraite, le travailleur souscrit avec un montant de versement indépendant.