Quelques moyens pour déterminer la température sous l’aisselle

Lorsque le corps est sujet à des anomalies dans son métabolisme cellulaire, l’un des signes les plus visibles est la montée de la température. Qu’il s’agisse forte fièvre ou non, c’est un détail à ne pas négliger. Afin de connaître la température corporelle, voici quelques moyens pour la mesurer.

L’usage d’un thermomètre

L’outil le plus recommandé pour mesurer la température est le thermomètre en particulier le thermomètre médical électrique. Vous obtiendrez plus d’explication ici. Facile à utiliser, il donne un affichage précis de la température. En plus d’être fiable, il offre quelques avantages. La température se prend rapidement. Le thermomètre peut être à usage multiple sans toutefois subir un nettoyage approfondi avant une nouvelle utilisation, sauf pour le thermomètre classique. Il est recommandé d’en avoir un chez soi à la maison particulièrement pour ceux qui ont des enfants ayant une faible constitution.

Mesurer la température sous les bras

Il existe une méthode précise à respecter pour relever la température sous le bras afin de ne pas obtenir un résultat erroné. La moindre erreur pourrait altérer l’issue du résultat. Dans ce cas, il faut :
• rendre propre l’aisselle en le tenant à sec
• introduire la sonde du thermomètre médical entre les aisselles
• garder le thermomètre entre les aisselles en serrant le bras contre le long du corps
• et patienter que le bip sonore retentit avant de retirer le thermomètre.
Cette méthode n’est valable que pour mesurer la température sous les bras. Quant à l’anus ou la bouche, le procédé est différent.

La température approximative

Selon la partie du corps, la température relevée diffère. Ces informations vous permettront d’utiliser un thermomètre sans vous tromper. Veuillez donc prendre avec soin de vous et consulter votre médecin si besoin. L’âge est l’indice à prioriser pour adopter une prise de température corporelle. Plus particulièrement quand ils présentent d’autres symptômes. Selon l’âge, vous pouvez prioriser la méthode rectale, la méthode auxiliaire (sous les bras) ou la méthode buccale.